Un manuscrit de la bibliothèque de Vesoul restauré

Dispersés, souvent détruits lors de la Révolution française, les manuscrits rescapés de l’abbaye de Bellevaux sont des plus rares. La bibliothèque Louis-Garret de Vesoul conserve un précieux bréviaire du monastère daté de la 2nde moitié du XIIIe siècle, le manuscrit 22 est sorti des réserves patrimoniales l’hiver dernier afin d’être restauré à Paris dans l’atelier spécialisé RCGFE d’Emilie Diné. L’ouvrage était surtout très déformé en l’absence de reliure, les 439 feuillets en parchemin salis par de nombreuses manipulations (plus 7 siècles). Stabilisé, propre, dans un écrin de bois (ais), de peau, il arrive juste à temps et sera exposé aux Archives départementales dès le 16 mai prochain.

 

Le projet soutenu par la Région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni des expertises afin d’identifier le texte, valider sa provenance, avec Messieurs Gérard Moyse (AD 71), Manuel Tramaux (bibliothèque Grammont), Romain Joulia (AD 70), puis de s’assurer avant travaux de la nature des techniques des enluminures et lettrines avec la collaboration de Nathalie Buisson du laboratoire de la Bibliothèque nationale de France.

 

Les 900 ans de l’abbaye cistercienne de Cirey-lès-Bellevaux sont commémorés sous forme d’un colloque scientifique les 16 et 17 mai prochains au pôle universitaire de Vesoul, d’une exposition aux Archives départementales de Haute-Saône et de manifestations festives en août.